JET SET RADIO !

13 avril 2010 à 09:24 | Publié dans Japon, Jeux Vidéo | 2 commentaires
Étiquettes : , , , , , ,

ALOHA tout le monde, ça faisait longtemps que j’en avais envie et aujourd’hui je me lance. Je vais rendre hommage au jeu qui a bouleversé ma vie à savoir : JET SET RADIO !

Nous sommes en 2000, le japon et plus particulièrement SEGA commence enfin à exporter ses jeux les plus dingues pour le plaisir des gamers occidentaux et voilà qu’arrive dans le magasin de jeux de la rue (on a tous ce magasin qui vend les jeux plus cher mais qui a une ambiance si particulière) un ovni vidéo ludique ! Biensur à cette époque la wii n’existait pas et le jeu vidéo était encore considéré comme un loisir d’ado débile… Mais qu’importe, sur game one, marcus et les autres se prennent d’amour pour ce jeu et il ne tarde pas à se faire connaître dans les magazines, le décors est planté, jet set radio est arrivé. Pour vous dire à quel point ce jeu est entraînant, mes deux parents étaient bouche bée devant les vidéos ! Car en effet ! LA grande révolution du jeu était ses graphismes en  SELL SHADING un procédé d’images aux allures de dessin animé/manga avec des bords noirs pour rajouter de la profondeur, en plus de ça le jeu est coloré à outrance avec des animations assez fluides (nous sommes sur dreamcast, la première console capable d’afficher de tels graphismes à l’époque).

BEAT le premier personnage du jeu

Mais je me rend compte que j’ai oublié de vous parler du pitch de base du jeu ! Réparons vite cette erreur : L’intrigue se passe dans un japon du 21eme siècle alternatif et plus précisément à TOKYO-TO, ville dans laquelle des riders (comprenez par là des personnes faisant du roller avec des minimoteurs et habillés de toutes les couleurs) se partagent les différents quartiers en peignant des grafitis sur les murs, pas les tags moches devant votre immeuble, nan de l’art avec un grand A ! Ainsi le jeu se présente comme une course au grafitis en arcade dans laquelle vous devrez réaliser de petits quicktime events pour peindre puis ensuite éviter la police un peu énervé par votre conduite et qui ne tardera pas à appeler par la suite l’armée avec des tanks et des hélicoptères pour vous arrêter…

Outre son apparence, le jeu était pourvu d’une bande son incroyable, les musiques composées pour la plupart par NAGANUMA HIDEKI ne manquent pas d’énergie et rythment bien le jeu en l’accompagnant dans sa folie. Pour le reste on a des invités de marque comme JURASSIC 5, un groupe de hip hop japonais. Non vraiment du côté de la musique, le jeu atteint des sommets en terme d’innovation, rien que l’écran titre nous met dans l’ambiance, la vidéo des riders avec le son qui démarre en trombe !

En bref, une explosion de couleurs et autres effets pour ce qui deviendra un des jeux phares de la Dreamcast pour tous les fans. Tout vous raconter serait bien long mais sachez que ce jeu mérite d’être VÉCU et non joué, peut-être qu’un jour je vous en dirais plus mais en attendant, pour ceux qui ont la chance d’avoir une Dreamcast, je vous conseille de faire au plus vite l’acquisition de ce jeu ! Pour les autres, trouvez d’urgence une Dreamcast !

Publicités

2 commentaires »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. excuse moi , je soutien la Dreamcast plus que la Gamecube mais la gcn rivalise au niveau graphique comme dans super Mario sunshine par exemple
    je cite « (nous sommes sur Dreamcast, la première console capable d’afficher de tels graphismes à l’époque). »

    • c’était un peu plus tard la gamecube désolé 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :